Prendre des compléments alimentaires, quels intérêts ?


Les compléments alimentaires ont pour objectif premier de pallier les carences d’un régime alimentaire régulier. Ceux-ci sont de véritables sources concentrées de nutriments et peuvent souvent correspondre à certaines pathologies, situations ou périodes de la vie. Ils existent sous plusieurs formes (poudre, gélules, comprimés, liquides…) et se choisissent en fonction des besoins de chacun.

L’automédication des compléments est fortement déconseillée. Et pour éviter les risques de surdosage, le respect des posologies est indispensable. À noter d’ailleurs qu’ils ne se substituent aucunement à une alimentation équilibrée et variée.

Pourquoi en prendre ?

Les compléments alimentaires permettent de conforter et d’entretenir une bonne santé (non de guérir une maladie). Comme montrent différentes études expérimentales et épidémiologiques sur le sujet, ils ont généralement un intérêt préventif. Ils s’adressent principalement aux personnes qui, pour des raisons liées à un certain mode de vie, souhaitent (à titre d’exemple) :

  • faire face à des problématiques spécifiques (nourrir la peau, faciliter la digestion, préparer la peau au soleil…)
  • prévenir un risque de déficience (qu’elle soit momentanée ou permanente)
  • compléter l’apport en substance à but physiologique ou nutriments (minéraux, fibres, vitamines, antioxydants, acides gras essentiels, acides aminés, polyphénols…)

Les bienfaits des compléments sur l’organisme

Les compléments alimentaires apportent un supplément de micronutriments. Les compositions spécifiques de chacune des sélections ont respectivement leurs bienfaits sur l’organisme.  Prenons à titre d’exemple le cas des vitamines qui ne peuvent être synthétisées par ce dernier (outre la vitamine D qui se fait grâce aux rayons du soleil). Aussi, c’est uniquement par l’alimentation que le corps sera à même de puiser les vitamines dont il a besoin au quotidien. Les compléments alimentaires se chargeront d’apporter des vitamines que notre alimentation ne nous procure pas en quantité suffisante. Et cela vaut pour les autres micronutriments essentiels.

Naturels, synthétisés ?

Dans l’imaginaire collectif, nous comparons à tort et à travers les produits synthétisés à des médicaments. Lorsqu’il s’agit d’extrait de plantes, de racines ou encore de légumes, le complément alimentaire en question est naturel et ce même s’il est présenté sous une autre forme (poudre, gélule, comprimés…). Tous comme le collagène, il apporte des bienfaits à l’organisme.